L’Hypnose en détail.

Qu’est ce que l’état d’hypnose ?

Le mot « transe » veut littéralement dire « d’ici à là ». C’est un état de (trans)ition tout à fait naturel que nous expérimentons tous plusieurs fois par jour. Vous vous êtes déjà senti dans la lune, comme dans une rêverie, absorbé par vos pensées ? Hé bien c’est cet état léger que l’Hypnose provoque et amplifie. Mais il n’a rien à voir avec le sommeil… Au cours de la journée, l’activité de notre cerveau fluctue selon plusieurs cycles de veille/sommeil et d’attention plus ou moins soutenu.

Et bien entendu, chaque personne ayant sa propre manière d’être et de percevoir, elle vivra l’expérience à sa façon. Généralement l’état d’hypnose et l’état de veille ordinaire se différencient sur trois principaux plans : les réactions chimiques internes (biologie), les sensations physiques et les perceptions plus subjectives.

1 – Au niveau biologique : en transe, les sécrétions hormonales varient, le système nerveux ralentit, les ondes produites par le cerveau ralentissent leur fréquence…

2 – Au niveau des sensations : l’altération des perceptions de nos sens (perception du corps, audition, vue etc.) permet de transformer une expérience de l’esprit en réalité ressentie.

3 – Au niveau des perceptions : la perception du temps et des repères spatiaux peut changer, la perception de la douleur peut être réduite, la transmission d’informations (souvenirs, prises de conscience, émotions, imagination, intuition…) entre le conscient et l’inconscient devient plus facile… De manière générale, on éprouve un certain lâcher prise.

Pourquoi ça fonctionne ?

L’Hypnose est un moyen d’accéder à toutes vos ressources, mémoires et processus inconscients. Quand on sait que 90% de notre activité est inconsciente, on comprend mieux la valeur de cette approche ! Encore faut-il savoir quoi dire à l’inconscient… Tout l’art de cette thérapie repose donc sur la compréhension et l’utilisation de ces mécanismes, autorisant les apprentissages nécessaires à se faire, pour que les nouveaux comportements puissent émerger. Comme au final, c’est vous qui opérez ces changements, les solutions trouvées seront durables car toujours en accord avec vos valeurs ! L’hypnose c’est un espace de liberté laissé à l’inconscient pour se restructurer !

De plus, le fait d’imaginer une action sous hypnose fait appel aux mêmes zones du cerveau que quand l’action est exécutée dans la réalité. Le fait que le virtuel et le réel puissent se mélanger en hypnose est particulièrement intéressant d’un point de vue thérapeutique. Par exemple, on pourra modifier des émotions douloureuses en représentations plus faciles à vivre, achever des étapes de vie restées « coincées » dans le passé, ou encore effectuer l’apprentissage d’un nouveau comportement physique ou émotionnel.

Voici à titre indicatif une des conclusions mises en chiffres d’un article scientifique sur les efficacités respectives de la thérapie comportementale, la psychanalyse et de l’hypnothérapie :

statistiques taux réussite hypnothérapeute séance hypnose ericksonienne montpellier hypnose paris 15

L’inconscient c’est quoi ?

Si je vous dis que l’inconscient c’est ce qui n’est pas encore conscient, vous risquez d’être plutôt… déçus. Pourtant, en lisant ces lignes, vous respirez, et, vous n’y prêtiez pas attention avant que je ne vous le fasse remarquer, n’est-ce pas ? Et si je vous demandais de consciemment ralentir les battements de votre cœur, pensez-vous y arriver ? C’est bien votre inconscient qui gère tous ces automatismes sans que vous ayez même besoin de savoir comment ils fonctionnent. Heureusement que c’est le cas, car la plupart du temps ça se passe bien !

Ce serait comme un super ordinateur qui aurait pour tâche de vous protéger et de vous faire vivre au mieux. C’est bien ce qu’il faut retenir : il fait au mieux, en fonction de ce que nous avons appris à travers nos expériences de vie. On peut apparenter l’hypnose à un masque de plongée que l’on met pour aller regarder sous l’eau ce qui s’y cache !

L’image ci-dessous n’est qu’une représentation graphique et non une cartographie des zones du cerveau.

illustration cerveau iceberg hypnothérapeute séance hypnose ericksonienne montpellier paris 15

Une des grandes forces de l’inconscient : généraliser nos réactions pour gagner en efficacité. Pourquoi ? Notamment parce que penser, ça fatigue ! Réfléchir consciemment requiert extrêmement plus d’énergie que de réagir inconsciemment. Alors l’inconscient trie et sélectionne les informations les plus importantes à faire remonter au conscient. Souvent ce sont des situations nouvelles, inédites, pour lesquelles il n’a pas de point de comparaison.

Le revers de la médaille, c’est qu’il peut y avoir des conflits internes entre ce que nous désirons consciemment et l’automatisme inconscient mis en place au cours de notre vie.

A nouveau, nous avons de quoi nous rassurer car la nature est bien faite et c’est un modèle qui fonctionne dans la plupart des cas. Vous comprenez maintenant pourquoi même si ses intentions sont toujours bonnes, il arrive parfois que les moyens que l’inconscient mette en œuvre posent problème ?

L’hypnose, est un moyen de se reconnecter à ses ressources inconscientes, loin du cadre rationnel de la vie de tous les jours, pour surmonter une difficulté.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.