Quelques Idées reçues sur l’Hypnose

1- Peux-ton influencer une personne à son insu avec l’hypnose ? 

La réponse est clairement NON !

La peur de dire des choses secrètes ou de perdre le contrôle sous hypnose existent. Or, vous ne faites jamais rien contre votre gré. L’hypnose fonctionne uniquement si vous êtes d’accord avec ce qui se passe. Si cela va à l’encontre de vos valeurs profondes, vous ne le ferez pas. Nous ne dormons pas en hypnose, le conscient est toujours présent et nous avons des “gardes-fous” pour nous protéger si quelque chose ne nous convient pas.


Dans les spectacles d’hypnose, le public a acheté les billets pour assister au spectacle. La curiosité est très présente, une ouverture d’esprit sur le sujet est là pour un certain nombre de spectateurs. L’hypnotiseur fait ensuite des tests et met tout le monde en léger état d’hypnose pour repérer les personnes les plus réceptives. En effet, en moyenne, 10% de la population part plus rapidement en état d’hypnose que les autres. Ce qui apporte le coté spectaculaire de l’hypnose : des personnes consentantes et qui ont ces facilités à entrer en hypnose assurent un show impressionnant.


Dans un autre cadre, celui thérapeutique, le principe est très différent : il s’agit de réapprendre la gestion de ces émotions pour ne plus en être “esclave”. Le travail se base sur l’élimination du négatif qu’on ne souhaite plus avoir pour installer les éléments positifs que l’on aimerait. Les personnes sont également consentantes pour pouvoir avancer et résoudre leur problème. Ce n’est pas pour autant qu’elles vont révéler des secrets qu’elles ne souhaitent pas divulguer ou perdre leur contrôle.

2- Est-ce que l’on risque ne pas se réveiller en hypnose ? 

Bien sûr que non !

On n’a jamais entendu parler (dans un média ou autre) qu’une personne serait resté définitivement endormie après une séance d’hypnothérapie. Au mieux, la personne hypnotisée sort de son état avec l’aide de l’hypnotiseur (ou elle-même en cas d’auto hypnose).

   Ou bien, elle plonge dans le sommeil physiologique normal après son induction hypnotique et donc, s’éveillera naturellement après un petit sommeil réparateur.

3- L’hypnose c’est de la magie… 

Et bien pas du tout puisqu’aujourd’hui l’hypnose est enseignée dans le milieu médical à des médecins, des anesthésistes.

C’est une TECHNIQUE ! Elle s’apprend soit dans le cadre d’un stage, séminaire, ou bien dans certaines méthodes et livres spécialisés. Tout le monde peut apprendre par exemple à s’auto-hypnotiser.

En quelques jours, on maîtrise la technique pour être autonome et le produire sur soi-même à volonté. 

4- Je ne suis pas réceptif !

Le terme hypnose fait référence à un état de conscience, différent de celui dans lequel nous sommes une grande partie du temps, commun à l’être humain et auquel nous accédons plusieurs fois dans la journée. De ce fait, nous sommes tous sensibles à l’hypnose.

Il s’avère que parfois, par crainte de perdre le contrôle ou tout simplement par manque de confiance vis-à-vis de l’opérateur, certaines personnes résistent à se “laisser-aller”. Si tel est votre cas, rassurez-vous, votre thérapeute connait bien les mécanismes qui permettent d’avoir l’expérience de faire de l’hypnose en toute sécurité et saura vous proposer la technique la plus adaptée. 

Tout le monde est hypnotisable, simplement pas dans les mêmes conditions.

C’est un état naturel, chacun y va régulièrement dans sa journée. Vous ne vous en rendez simplement pas compte : un film, un livre qui vous emporte, qui vous procure une émotion forte, vous vous sentez complètement dedans, vous le vivez comme si c’était en partie vous, même si vous savez consciemment faire la différence. Vous êtes dans un autre état de conscience. Certaines personnes sont plus rapides à aller dans cet état d’hypnose que d’autres mais tout le monde y va, à son propre rythme. La condition primordiale est avant tout, une part de vous-même qui est d’accord.

5- En hypnose, on dort et l’on est plus maître de soi

Non. En réalité, le terme d’hypnose vient du latin Hypnos, le Dieu du sommeil.

La seule comparaison s’arrête à un état physiologique qui lui ressemble (fermeture des paupières, respiration lente, …). A la différence du sommeil physiologique, le sujet sous hypnose entend tout ce qu’on lui dit. Le terme de sommeil hypnotique n’est sans doute pas approprié et est la source de fantasme principal sur ce sujet. Je dirais plutôt que la personne est dans un état de conscience modifiée, ce qui répond également à la question de savoir si l’hypnose est dangereuse, et la aussi, la réponse est non.

 6- L’hypnose va réveiller notre passé et nos mauvais souvenirs

C’est complètement faux.

Nouvelle idée reçue qui a la vie dure, celle qui voudrait que l’hypnose nous fasse revivre des souvenirs désagréables de notre vie, ou fouine dans notre passé à la recherche d’un secret caché… Pas du tout. L’hypnose est un procédé utilisé pour accéder aux ressources de notre inconscient. Elle ne cherche pas à récolter des informations mais à activer des processus pour résoudre tel ou tel problème. À l’image d’une mise à jour d’ordinateur. Sauf qu’ici, il s’agit d’une mise à jour de notre processeur interne. L’hypnose peut-être utilisée pour mieux gérer le stress, accompagner une perte de poids, se débarrasser d’une phobie ou d’une addiction (tabac, nourriture, alcool, médicament, drogue).

7- L’ hypnose est elle efficace ?

La réponse est oui comme l’indique cette étude que le Docteur Alfred A Barrios, de l’Université de Californie, à Los Angeles (UCLA), publia dans l’American Heath Magazine, V7, Meridien Peak Hipnosis, le comparatif suivant entre différentes approches thérapeutiques et l’hypnose:

  • Psychanalyse : 38% des patients, estiment “ressentir des changements” après 600 séances de travail.
  • Thérapies Comportementales Cognitives : 72% des patients consultés, estiment “ressentir des changements”, après 22 séances de travail.
  • Hypnose : 93% des patients, estiment “obtenir des résultats”, après 6 séances de travail.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.